Assurances et auto-entrepreneurs : 2 contrats pour vous protéger

recherche comment s'assurer quand on est auto-entrepreneur
assurances et auto entreprenariat - Assurances et auto-entrepreneurs : 2 contrats pour vous protéger

Avec cet article au sujet de l’auto-entrepreneur et des assurances, informez-vous sur comment mieux protéger votre personne. Vous avez peut-être déjà pensé à souscrire une RC Pro ou un autre contrat important pour votre activité. Avez-vous aussi pensé à votre santé et aux aléas de la vie ? Découvrez en quoi la complémentaire santé et la prévoyance vous tranquillisent, quand on exerce en indépendant.

Auto-entrepreneur et assurances : pensez à vous protéger

La mutuelle et la prévoyance sont deux contrats d’assurances complémentaires recommandés à tout auto-entrepreneur. Ils sont dit « complémentaires » car une part de vos cotisations versées à l’Urssaf est attribuée à l’affiliation au régime obligatoire (CPAM). L’Assurance Maladie vous offre une couverture santé, dès le lancement de votre micro-entreprise ainsi qu’une prévoyance, après un an d’activité. Cependant, cette protection sociale reste insuffisante : que ce soit en matière de prise en charge des frais de santé ou alors d’indemnités versées en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité. C’est pourquoi souscrire des assurances complémentaires quand on exerce en tant que micro-entrepreneur permet de se centrer sur son activité avec plus de tranquillité.

Veiller à sa santé d’auto-entrepreneur avec une mutuelle individuelle

La mutuelle ou complémentaire santé pour de meilleures prises en charge

Pour un auto-entrepreneur, la mutuelle vient compléter la couverture santé de l’Assurance Maladie. Le but de ce contrat dit « complémentaire santé » est d’obtenir de meilleurs remboursements pour vos dépenses de santé diverses. Ces dépenses peuvent concerner un séjour à l’hôpital, des frais d’optique ou dentaires, des dépassements d’honoraires, la pharmacie, les médecines douces, etc. Parce que la CPAM ne rembourse qu’en partie ou ne rembourse pas de telles dépenses, la mutuelle augmente vos remboursements à hauteur des garanties de votre contrat. 

Depuis 2016, tout employeur a pour obligation de fournir à ses employés une mutuelle d’entreprise. Cette évolution récente de la loi renforce l’importance de souscrire à une assurance santé complémentaire quand on est travailleur indépendant.

La personnalisation des garanties de votre mutuelle d’auto-entrepreuneur

La mutuelle est personnalisable depuis des garanties de base, à petit prix et à minima recommandées, jusqu’à une couverture élevée. Pour identifier quel niveau de garantie choisir, vous devez réfléchir à vos besoins, à vos dépenses habituelles et à votre budget. Le but étant de trouver un juste équilibre entre ces paramètres afin d’obtenir la protection qui vous correspond le mieux. Généralement, le conseiller que vous contactez lors de votre recherche d’une mutuelle pour auto-entrepreneur, vous oriente dans ce questionnement et dans cette sélection. 

Ce contrat de mutuelle est proposé aux auto-entrepreneurs en adhésion individuelle, c’est-à-dire en votre nom. Il inclut aussi la possibilité d’ajouter votre conjoint ou votre (vos) enfant(s) en tant que bénéficiaire(s).

Les assurances prévoyance en micro-entreprise pour se protéger en cas d’aléa de la vie


En choisissant la micro-entreprise comme activité principale, vous êtes seul à gérer votre activité et à pouvoir la développer. Cela signifie que vous seul pouvez générer du chiffre d’affaires, et en conséquence vos revenus. Il apparaît alors important de vous protéger en cas d’aléa de la vie vous empêchant de poursuivre votre activité d’auto-entrepreneur. C’est là justement qu’intervient la prévoyance. Le contrat d’assurance prévoyance vous protège ainsi que votre famille en cas d’imprévus tels que le décès, l’invalidité, la perte irréversible d’autonomie ou encore l’arrêt de travail. Il vient compléter les éventuelles indemnités du régime général et garantir le maintien des revenus générés par votre auto-entreprise.

L’assurance prévoyance inclut en garanties :

  • un capital décès versé à votre famille si vous disparaissez prématurément ;
  • des indemnités journalières transformées en rentes mensuelles en cas d’incapacité de poursuivre votre activité d’auto-entrepreneur sur le long terme ;
  • des services d’assistance pour faciliter votre quotidien suite à un aléa.

Personnalisable, vous choisissez le niveau de protection de votre assurance prévoyance. Celui-ci correspond à un juste équilibre entre votre souhait de couverture et votre budget. Par niveau de protection, nous entendons surtout de bien évaluer le montant des indemnités journalières ou de la rente mensuelle par rapport à vos revenus et sans oublier la part possible du régime général. Si certains auto-entrepreneurs optent pour un maintien de revenus en garantie, d’autres préfèrent une garantie moins élevée, mais étudiée pour assurer un minimum de confort et de tranquillité financière. 

Ces exemples de protection sociale de l’auto-entrepreneur ne doivent pas être négligés. Bien qu’au démarrage, vous n’ayez pas encore assez de budget ou privilégiez les assurances obligatoires en raison de votre activité, optez pour des couvertures minimales moins chères. La mutuelle santé et l’assurance prévoyance protègent votre personne sans qui votre auto-entreprise perd tout son sens ; pensez-y bien ! 

Laisser un commentaire