Comprendre le Growth-Hacking en 3 minutes

Comprendre les méthodes du growth-hacking pour développer son business

Brèves définitions

Qu’est-ce que le Growth-Hacking

Pour comprendre le growth-hacking, ou « acquisition de trafic » en français, c’est une méthode se caractérisant par un accroissement de son activité grâce à des méthodes de marketing permettant d’augmenter rapidement et significativement sa communauté. C’est une méthode principalement utilisée par des start-ups, voulant acquérir de la notoriété rapidement, et se développer à moindres coûts.

 

hacker

 

 

Qu’est-ce qu’un Growth-Hacker

 

  • Un growth-hacker est une personne menant des expériences dans le but d’accélérer la croissance d’un ou de son business rapidement.

 

Pourquoi utiliser le growth-hacking ?

 

Le growth-hacking permet de tester l’ensemble des canaux de communication et de marketing mit à notre disposition pour :

  • Evaluer l’efficacité de son business
  • Trouver le ou les canaux d’acquisitions (type Google, Réseaux Sociaux, médias de masse…)
  • Toucher son Persona
  • Générer un flux continu d’utilisateurs
  • Récupérer des données facilement
  • Automatiser ses recherches

 

le growthhacking pour faire son business

 

Dans quel but l’appliquer ?

 

Le but principal étant de faire grossir un projet, en utilisant des services et des solutions permettant d’accélérer sa croissance.

On peut booster son business et générer du trafic de différentes façons :

comment faire du growth hacking

 

Les référencements sur Google :  

 

Il existe deux types de référencement sur Google. Le premier est gratuit, et s’appelle SEO (Search Engine Optimisation). C’est le référencement naturel. Cela veut dire que le site est suffisamment bien construit pour remonter de lui-même en haut de recherches Google. Cela n’est pas facile à faire, mais ça ne coûte pas grand chose. Si vous n’êtes pas très doué avec les lignes de code, vous serez peut-être amené à faire travailler un expert en SEO pour améliorer le référencement de votre site. Dans tous les cas, ce référencement prend du temps, au moins 6 mois, pour que Google comprenne bien ce dont traite votre site.
L’autre moyen de se référencer sur Google est en payant. C’est le SEA (Search Engine Advertising). C’est ainsi que lorsque vous faites une recherche sur Google, certains sites apparaissent en premier. Vous pouvez lire sous la ligne principale le mot « Annonce ». Ceci confirme que le site en question va payer Google chaque fois que quelqu’un cliquera dessus. Pour cela, il vaut mieux laisser un spécialiste s’en occuper.

Finalement, peu importe le canal d’acquisition que vous utilisez, il y a toujours une version payante et une version gratuite. Cette dernière est plus intéressante, mais pas forcément facile à mettre en place.

 

SEO ou SEA ?

 

Comment être un bon Growth-Hacker ?

 

Enfin, afin d’être un bon Growth-Hacker, il faut avant tout être autodidacte, créatif et analytique, et surtout, faire de la veille constamment. Par ailleurs, il faut savoir utiliser tous les canaux d’acquisition possibles et les tester en fonction de ce que l’on recherche.

Un growth-hacker doit savoir utiliser un objet pour une fonction autre que sa fonction principale afin d’en utiliser toute les ressources !

https://www.youtube.com/watch?v=1LogjLEyypA

C’est à vous de jouer ! 

c'est à vous de hacker

Finalement, vous n’avez plus qu’à opérer en faisant attention à l’audience (c’est-à-dire qui vous voulez toucher) ainsi qu’à votre proposition de valeurs (ce que vous proposez) !

Maintenant que le growth-hacking n’a plus de secret pour vous, on vous donne des conseils pour développer votre productivité au travail.

 

Laisser un commentaire