Autoentrepreneur et inscrit au Pôle-Emploi : c’est possible !

Cumul des statuts de demandeurs d'emploi et d'autoentrepreneur

Vous êtes actuellement inscrits comme demandeurs d’emploi et vous souhaitez devenir votre propre patron? Vous avez sûrement de nombreuses interrogations concernant cette situation. Alors, quelles démarches dois-je effectuer ? Peut-on à la fois être autoentrepreneur et demandeur d’emploi ? Quelles vont être mes indemnités ?

 

Etre à la fois son propre patron et bénéficier de ses allocations chômage, c’est possible !

 

Tout d’abord, la valeur de votre allocation dépendra de votre entreprise. En effet, vous toucherez une ARE intégrale ou réduite.

  • Si votre entreprise ne génère aucun revenu, vous aurez droit à une allocation intégrale.
  • Si votre entreprise dégage un revenu inférieur à l’allocation, il y a une réduction de l’ARE. Le cumul de vos nouveaux revenus ne pourront être supérieurs au salaire moyen que vous touchiez avant votre inscription à Pôle Emploi.

Dans tous les cas, le montant de votre ARE se calcule en 3 étapes et prend en compte tous vos revenus. A propos, vous trouverez les détails du calcul ici. De plus, vous pouvez vous rapprocher de vos conseillers Pôle Emploi. En effet, ces derniers vous accompagneront dans vos démarches et sauront répondre à toutes vos questions.

 

Statut d’autoentrepreneur et chômage : l’option de l’ARCE

 

Certains préfèrent recevoir une aide financière dès la création de l’entreprise. De ce fait, le dispositif ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise) existe pour cela. Pour cause, il s’agit d’une aide qui permet de recevoir en capital une partie de vos allocations chômage (45% de l’intégralité de vos droits restants).

Bien évidemment, il n’est pas possible de cumuler l’ARE et l’ARCE. Le choix dépendra de vos besoins. En effet, l’ARCE est intéressante si vous avez besoin d’un investissement conséquent en début de projet. Il est important de préciser que si vous avez un besoin important d’achat de matériel, le statut d’autoentrepreneur n’est pas le meilleur choix. En effet, avec la franchise de base de TVA en autoentrepreneur, vous ne pourrez pas récupérer la TVA de vos achats. Ceci vous est bien expliqué ici.

Aussi, l’ARE est favorable si vous préférez conserver un revenu régulier.

Enfin, en plus de pouvoir cumuler les 2 statuts, vous pouvez prétendre à plusieurs aides tels que le NACRE (un prêt à taux 0) et l’ACRE (l’exonération de charges sociales).

 

 

Laisser un commentaire